Voyage en Toscane-Rencontre avec Elisabetta Fagiuoli, celle qui fait chanter la Vernaccia depuis 50 ans

Rencontre avec Elisabetta Fagiuoli, la « Grande Dame» du Vernaccia di San Gimignano

Quand Elisabetta traverse le village médiéval de San Gimignano, elle ne passe jamais inaperçue, « chapeau bas pour Madame », elle connaît tous le monde, tous le monde la connait. Elle connaît chaque pierre, chaque endroit, chaque détail de ce village hors du temps et hors normes, là où on oublie complètement la notion du temps.

Depuis plus d’un demi-siècle elle officie sur la colline enchantée, juste en face du village.

Collines enchantées de San Gimignano

En 1965 elle arrive avec son compagnon, Sergio Muratori, sur les terres de Montenidoli, un endroit complètement magique et sauvage,  avec sa végétation luxuriante, là où les bois, les olivier et la vigne règnent sur la colline sans oublier les milliers des oiseaux qui chantent cette colline paradisiaque, d’où le nom « Montenidoli » la montagne aux nids des oiseaux.

200 hectares de bois, dont 10 ha occupés par les olivier et 27 ha plantés en vignes sur la colline au-dessus de San Gimignano, face au Chianti Classico, entre Florence et Sienne.

Il y avait tout à refaire ici, entre le bois qui avait envahi les champs, les oliviers en état sauvage et les vignes recouvertes de ronces. C’était une terre bénite de Dieu, qu’il a fallu à tout prix protéger de toutes sortes de pollutions.

Sur ces terres, la vigne a été introduite sans doute par les étrusques, on a trouvé de nombreuses traces de leur présence à Montenidoli.

Le Domaine Montenidoli, très ancien, qui apparaît déjà dans les écrits en 1404, à qui Elisabetta Fagiuoli et Sergio Muratori ont redonné une nouvelle vie, les lettres de noblesses tant méritées.

Depuis son arrivée à Montenidoli, Elisabetta a toujours œuvré sans relâche, avec fermeté et conviction  pour redonner les lettres de noblesse et une reconnaissance absolue à Vernacia. Ce cépage blanc extraordinaire et inimitable qui existait à San Gimignano depuis le XIIIe siècle, cultivé ici sur le sol calcaire, riche en sédiments marins déposé par la mer Ligure couvrant les vallées durant la période quaternaire. Hélas, la Vernaccia,  tant adulée par les rois et la noblesse italienne et européenne  est passée au fil de siècles dans les oublies jusqu’au milieu du XXe siècle qui a marqué sa véritable renaissance.

En revanche les cépages rouges comme Sangiovese, Canaiolo et  Colorino, très répondues dans cette région, sont et étaient toujours cultivés sur les terroirs d’argiles de Trias, assez rare en Toscane, la terre rouge très caractéristique, riche en différents minéraux.

En réalité, la Vernaccia, ce cépage blanc « perdu » dans ce monde de rouges, qui dominait dans la région  et selon la tradition ancienne, elle était vinifiée comme un vin rouge avec une macération pelliculaire pour lui donner plus de matière, plus de consistance avec son goût inimitable et racé. A savoir que cette pratique n’est plus vraiment d’actualité à nos jours.

Aujourd’hui on ne peut  même pas imaginer Elisabetta Fagiuoli sans Montenidoli, ni Montenidoli sans Elisabetta, c’est une évidence.

Son vignoble, un véritable jardin d’Eden avec tant sort de végétation, travaillé depuis toujours en culture biologique et biodynamique, afin de préserver la vitalité du sol et celle de la plante.

Quel bonheur de se balader dans ses vignes, dans ce petit paradis terrestre, là où on entend que de chants des oiseaux sur ces collines enchantées.

Quand vous rencontrez Elisabetha dans son domaine, elle incarne une métaphore de sa terre, de son lieu, elle vous accueille comme sa terre vous accueille, en toute simplicité et générosité avec le sourire et la véritable joie de vous accueillir ici à Montenidoli.

Elle expose sa vision du monde avec ses convictions et fermeté, toujours avec son élégance naturelle.

Sa force de caractère, son identité forte on retrouve sans aucun doute dans chacune de ses cuvées, c’est sa marque de fabrique : produire de vins racés et identitaires, toujours à la recherche d’excellence.

1971, le premier millésime produit par Elisabetta à Montenidoli, c’était un Chianti de San Gimignano (Chianti Coli Senesi).

Montenidoli produit aujourd’hui une bonne dizaine de cuvées, dont trois magnifiques 100% Vernaccia ainsi qu’un 4e assemblé avec Trebbiano Gentile et Malvasia Bianca.

Pour les vins rouges c’est le Sangiovese qui domine avec un peu de Canaiolo et Colorino.

Quand en 1965 Elisabetta est arrivée au domaine c’est les cépages rouges qui ont dominé, elle a su réintroduire  ici la Vernaccia, ce cépage noble, mais complètement oublié qu’on trouve aujourd’hui qu’à San Gimignano, le cépage qui est devenu emblème et la fierté de la commune.

La Vernaccia apporte au vin la puissance, la structure, la droiture, une belle trame minérale et une grande capacité de vieillissement.

J’avoue, que personnellement je suis une Fan inconditionnelle de Vernaccia produite par Elisabetta à Montenidoli

Chaque cuvée est si identitaire, elle évoque son lieu de naissance en faisan liaison à son mode de vinification et d’élevage.

Ce qui est très appréciable chez Elisabetta, qu’elle n’est jamais pressée, rien n’est figé dans élaboration de ses vins, pour elle il faut donner du temps aux vins, donc elle les commercialise après le temps nécessaire passé dans la cave du domaine.

Voici les Vernaccia de Montenidoli :

Vernaccia Tradizionale issu d’une une macération pelliculaire  de 7 jours.

Vinifié et élevé dans les cuves béton, c’est un vin, comme son nom indique traditionnel, élaboré selon la tradition ancienne avec la macération, ce qui lui donne une puissance et persistance en bouche avec la tension et belle droiture, il a une belle aromatique de fruits blancs et agrumes avec son coté salin et minéral en finale.

Vernaccia Fiore, issu du pur jus de goutte, vinifié et élevé en cuve inox sur lies fines avec le batonnage. C’est un vin assez gras, avec beaucoup  d’élégance, il s’impose, il domine en bouche. Son coté de fruits blancs, de fumé complète son aromatique déjà complexe, en finale il garde une excellente fraicheur avec une salinité délicate.

Vernaccia Carato, issu uniquement de meilleures parcelles de vieilles vignes de 40 ans,  vin vinifié et élevé pendant 12 mois en fût à la « bourguignonne » avec le batonnage, afin de lui donner plus de gras, plus de complexité aromatique. A signaler au passage que Elisabetta  est une amoureuse de vins blanc de bourgogne, pour elle c’est un model incontestable.

Après le long élevage en fûts et assemblage, la cuvée Carato retrouve encore une cuve béton pour plusieurs mois avant la mise en bouteille.

Après la mise, le vin est gardé encore quelques mois dans la cave du domaine avant la commercialisation.

Son aromatique est riche et complexe avec de notes de fruits jaunes, zestes d’agrumes, légère note vanillée, fumée, il a une belle texture, persistance, toujours frais avec une très jolie tension, son coté gras tapisse bien la bouche, il est racé avec une grande élégance, c’est une cuvée taillée pour un long vieillissement.

Dans la cuvée Il Templare, Elisabetta a choisi assembler la Vernaccia (70%) avec Trebbiano Gentile (20%) et Malvasia Bianca (10%) pour obtenir un caractère complètement différent, une aromatique ultra complexe et complémentaire aux Vernaccia purs.

Après la fermentation en vieilles barriques suivie d’un élevage de 12 mois, la cuvée Il Templare est encore conservée après la mise en bouteille pendant plusieurs mois dans la cave fraîche du domaine.

N’hésitez pas de grimper sur la colline enchantée de Montenidoli, vous rencontrerez Elsabetta Fagiuoli  dans ses vignes ou dans son chai, c’est un pur bonheur.

Adresses utiles :

www.montenidoli.com

www.vernaccia.it